AMAP ET CORONAVIRUS

Nos AMAP  sont résilientes.

Nous  combattons pour effectuer nos distributions avec le maximum de sécurité sanitaire afin que nos maraichers, nos éleveurs, nos arboriculteurs puissent écouler leur production. Nous sommes engagés sur du long terme avec des valeurs de soutien.

Quand je dis « combat » c’est parce qu’il faut innover  une stratégie chaque semaine depuis le 10 mars !  Et nous ne manquerons pas de nous adapter pour distribuer….

PETIT MANUEL pour combattre !

1/ PREPARATION

Notre première arme est WHATSAPP 

Puis ZOOM !!   Oui je n’avais jamais participé à un Conseil d’administration en vidéo, mais dans une équipe il y a des trésors et en ces temps de « guerre » c’est précieux !          Notre chère secrétaire « L » nous a rassemblés…(8) et nous voilà échangeant pendant  40mn puis ..1h30.

Pour distribuer il faut une autorisation du maire

Avoir une liste des adhérents à jour !… et oui les numéros de téléphone changent ainsi que les adresses et les email…

Puis commence le regroupage des amapiens par zone… (nous découvrons toutes les ruelles, les chemins et impasses qui nous étaient inconnues de la ville et des villes avoisinantes… ) et envoie des emails  groupe A, X ,Y.. afin de diviser le nombre de déplacements par 4 ou 5 et d’avoir le minimum d’amapiens aux Bois Noirs.

Coordination avec les producteurs

Choix des horaires

Information des mesures de précautions sanitaires à tous les adhérents (Emails et site)

Mesures de précaution dans le cadre de la lutte de la propagation du COVID 19 et de la protection des personnes les plus vulnérables 

 1) Je demande à toutes les personnes présentant des symptômes avec fièvre, fatigue, toux sèche, douleur articulaire  de rester chez elle, ainsi que celles qui ont été en contact avec une personne contaminée.

2) Les personnes au-dessus de 70 ans >  pas de distribution.

 3) Ne pas venir avec des enfants.

2/ INSTALLATION DISTRIBUTION  À l’EXTERIEUR

Arrivée devant le local, gel hydroalcoolique sur les mains puis mettre les gants  et les masques et passer une lingette désinfectante sur les poignées pour ouvrir toutes les portes  et sortir le matériel et installer à deux.

Un quart d’heure plus tard arrivent les 3 adhérents volontaires pour composer les paniers (lavage des mains puis gants puis masques)  La distance entre nous est au minimum de 2 m et nous sommes dehors.

Les paniers de légumes sont composés ! ouf ! mais rien n’est terminé il faut préparer le groupage.

Donc étiquette sur le sac « poubelle » (Nous n’avons pas pu obtenir des grands sacs papiers !! nous ferons mieux la prochaine fois mais nous sommes confinés !!) indiquant GROUPE  NOM et  PRODUITS    Et remplissage des sacs…. C’est long …beaucoup plus long que nous ne l’imaginions….. !!!!

Au sol, notre gendarme « N »  colle les bandes, tous les 2m, qui signalent l’espacement minimum entre 2 personnes.

Mais pas d’attente de nos adhérents distributeurs de groupe (ou très peu… ) donc pas d’attroupement et là nous ressentons une joie d’avoir réussi la distribution avec toutes les précautions pour nous protéger …

On désinfecte le matériel (eau de javel ou lingettes Anios) on range  puis nous pouvons retirer masques et gants en partant…

L’amap est un lien donc solidaire

L’amap soutient nos producteurs (maraichers, éleveurs)

L’amap promeut l’agriculture Biologique

L’amap c’est la joie de s’entraider même confinés !

Frédérique Texier

Présidente de l’Amap Les Biopaniers de Mareil

COVID-19 & AMAP-IDF : Mail du 24 Mars 2020

Cher réseau,

Nouvelles annonces gouvernementales, nouvelle communication du Réseau, que vous êtes nombreux et nombreuses à attendre. Avec une question : dans le contexte d’interdiction des marchés, pouvons-nous continuer à réaliser les distributions AMAP ?

Pour le moment nous avons des contacts oraux avec la DRIAAF, mais pas encore d’autorisation écrite. Les contacts sont rassurants, la DRIAAF plaide en notre faveur.
Au niveau des Préfectures de Départements, on vous invite à aller voir régulièrement le site, nous mettrons à jour au fur et à mesure, mais nous avons déjà une confirmation des Yvelines et des Hauts-de-Seine.

Le mot d’ordre reste donc : tant qu’il n’y a pas d’interdiction formelle, il y a autorisation implicite. Donc continuons !

Tables citoyennes Pour une autre PAC

La campagne “Tablons sur nos paysans” menée depuis plusieurs mois par la plateforme Pour une autre PAC se termine. 
30 tables citoyennes ont été organisées avec plus de 2000 citoyens participants, 83 candidats présents ou représentés. Vous voulez savoir ce qu’ils pensent de la PAC pour faire votre choix ? La plateforme vous a préparé 9 comptes rendus de ces rencontres:
A partager largement
Deux tables ont été organisées par le MIRAMAP: une à Lyon le 22 mai (sans compte-rendu en ligne) et une à Paris le 20 mai (avec compte-rendu en ligne)
 
Si vous souhaitez être informés des prochaines actions de la plateforme, vous pouvez vous inscrire sur une liste rejoindre le mouvement. A partir de septembre, une lettre d’info devrait vous être envoyée.
Vous pouvez aussi continuer à regarder et partager  la vidéo humoristique de Nicolas Meyrieux, faire circuler les portraits de paysanssensibiliser autour de vous à l’aide du pdf.